Actes de la conférence de lancement (12 octobre 2013)

Actes de la conférence de lancement (12 octobre 2013)

Le 12 octobre 2013, se tenait à l’espace Moncassin (Paris, 15e), en présence de Marine Le Pen et de la presse, la conférence de lancement du Collectif Racine. De nombreux enseignants, adhérents ou non du Rassemblement Bleu Marine, des jeunes, eux aussi en nombre, des militants et des sympathisants étaient présents, alors que simultanément la conférence était diffusée en direct sur Internet.

Nous publions ci-après les actes de cette conférence, en suivant l’ordre des interventions (à compléter) :

- conférence introductive de Yannick Jaffré, professeur agrégé de philosophie
- conférence de Valérie Laupies, directrice et professeur des écoles en ZEP
- conférence d’Alain Avello, professeur de philosophie
- conférence de Michel Sibel, professeur d’EPS en Lycée professionnel
- conférence de Gilles Lebreton, professeur de droit public
- discours de clôture de Marine Le Pen, présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine

Discours de clôture de Marine Le Pen

Discours de Yannick Jaffré, Valérie Laupies, Alain Avello, Michel Sibel, et Gilles Lebreton


 

Ce poste a été rédigé par

3 commentaires on "Actes de la conférence de lancement (12 octobre 2013)"

  • Dubreuil Alain dit

    Il est un constat unanime: malgré les sommes faramineuses englouties pour le système éducatif en France, le résultat est très médiocre, et l’école n’assure plus, ou du moins très mal, ses fonctions premières (lire, écrire, compter). Ne parlons pas non plus, des résultats catastrophiques des études universitaires de première année – plus de 50% d’échec! – Est-ce normal?
    Tout cela est le résultat d’une politique de l’éducation qui a brouillé tous les repères, adoptant maintes réformes dans le seul but de satisfaire des syndicats minoritaires, et n’allant pas dans le sens de l’intérêt des élèves. De plus, le refus d’une sélection intelligente et adaptée au besoins du monde du travail, allié à la culture de la médiocrité et du moindre effort au lieu de la culture du mérite et de l’excellence, le laxisme menant au manque d’autorité nécessaire à une bonne transmission du savoir, et à la montée du communautarisme ont abouti à la situation désastreuse de l’enseignement français.
    Le collectif Racine est donc un sursaut naturel nécessaire pour redresser notre système scolaire, assurer un avenir à la jeunesse française, et faire rayonner notre culture, tout comme cela a été le cas auparavant. Nous serons alors fiers d’être français, et notre enseignement aura repris la place qu’il n’aurait jamais du quitter.

  • Portugal dit

    Très bonne initiative car entant qu’élèves de 3° je suis content d’apprendre que certains professeurs ont enfin compris que le FN est le vrai parti du peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de poster votre commentaire, veuillez compléter l\'opération ci-dessous : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>