Communiqué de presse d’Alain Avello, secrétaire général du Collectif Racine : Le Collectif Racine s’implante localement

Communiqué de presse d’Alain Avello, secrétaire général du Collectif Racine : Le Collectif Racine s’implante localement

Le Collectif Racine s’implante localement

 

Le succès rencontré, dès son lancement officiel, le 12 octobre 2013, succès qui ne s’est jamais démenti depuis, nous avait conduit à en faire très tôt l’annonce : le Collectif Racine ne tarderait pas à s’implanter localement en constituant ses sections départementales. Il nous fallait en effet répondre aux attentes croissantes de nos adhérents et sympathisants, lesquels, s’associant de plus en plus nombreux à notre projet de redressement de l’Ecole, attendaient de pouvoir se rencontrer pour échanger, débattre et unir leurs compétences.

Ainsi la première section locale du Collectif Racine a-t-elle été créée dans le Var, le 28 avril dernier, et c’est tout naturellement en la belle ville de Fréjus, ayant récemment porté aux responsabilités municipales le mouvement des patriotes qui est le nôtre, qu’a eu lieu sa conférence de lancement. La deuxième section départementale, celle de Loire-Atlantique, a été inaugurée vendredi dernier, 13 juin, à Nantes, en ce lieu chargé de la mémoire du mouvement ouvrier qu’est l’ancienne Manufacture des tabacs. En attendant celles qui seront mises en place dans le prolongement de la prochaine rentrée scolaire, dans le Cher notamment, c’est Paris qui verra naître, ce vendredi 20 juin, la troisième section locale du Collectif Racine*.

Car, à l’aune des succès électoraux qu’ils ont connus au cours de cette année 2014, les patriotes, ceux qui aiment la France par-dessus tout et inaltérablement croient en son avenir, ont pu vérifier qu’ils sont partout de plus en plus nombreux. Ils le sont aussi dans un milieu professionnel qui passait pour l’un des plus fermés aux idées qu’ils portent. Ce pourquoi, le Collectif Racine qui rassemble de plus en plus d’enseignants patriotes poursuivra l’implantation qu’il a entreprise, tant ces enseignants ont vocation à s’unir en se réunissant, de sorte à analyser chacun des dysfonctionnements, souvent particulièrement manifestes au niveau local, qui compromettent notre système d’enseignement ; ils ont vocation à mener ensemble cette tâche collective devant déboucher sur des propositions dont la mise en œuvre permettra le redressement effectif de l’Ecole de la République.

 

* La conférence de presse de lancement aura lieu le vendredi 20 juin, à partir de 18h, en la permanence de la fédération FN de Paris (165 rue Jeanne d’Arc, Paris 13e).

Ce poste a été rédigé par
Les commentaires sont fermés.