4 juillet 2014 : communiqué de presse d’Alain Avello, secrétaire général du Collectif Racine : Le Bac, une imposture égalitariste

4 juillet 2014 : communiqué de presse d’Alain Avello, secrétaire général du Collectif Racine : Le Bac, une imposture égalitariste

Le Bac : une imposture égalitariste

Nul besoin d’attendre les résultats du Bac 2014, qui seront communiqués dans la journée, pour gager qu’ils seront, cette année encore, mirobolants. En 2013, le taux de réussite, toutes filières confondues, s’élevait à 86,8%, marquant une hausse de 2,4 points par rapport à 2012. Cette année encore, pareils sommets seront atteints, et le ministre ne manquera pas d’afficher sa satisfaction.

Il y a là un paradoxe relevant de l’hypocrisie la plus totale : si le Bac, premier titre universitaire, selon la nomenclature française des diplômes, conserve une large part de sa force symbolique ― et que les néobacheliers du jour soient toutefois félicités ―, il n’en est pas moins à ce point dévalorisé qu’il ne leur garantit en rien la moindre réussite dans leurs études futures, 6 étudiants sur 10 échouant en première année de Licence

Le Bac a été corrompu par cet égalitarisme pervers qui a enfoncé dans le déclin notre système d’enseignement. Ainsi, sous prétexte d’une illusoire « démocratisation », a-t-on à ce point revu à la baisse le niveau d’exigence qu’une sélection différée, autrement plus inique et brutale, dans les faits s’opère. Une politique éducative responsable ne pourra donc que s’employer à dissiper cette illusion, en revalorisant le Bac, c’est-à-dire en le rétablissant comme palier d’une sélection juste !

Ce poste a été rédigé par

Un commentaire on "4 juillet 2014 : communiqué de presse d’Alain Avello, secrétaire général du Collectif Racine : Le Bac, une imposture égalitariste"

  • CUCCHIETTI dit

    bien d’accord avec votre analyse, fort juste comme toujours! Quelle valeur peut avoir un diplôme dont le taux de réussite frôle les 90% et qui ne prépare en rien aux futures joutes universitaires vu son niveau de plus en plus faible..???? pauvre éducation nationale…!!!