Communiqué d’Alain Avello, président du Collectif Racine : « Recrutement des enseignants – quand Envoyé spécial lance l’alerte »

Communiqué d’Alain Avello, président du Collectif Racine : « Recrutement des enseignants – quand Envoyé spécial lance l’alerte »
Recrutement des enseignants –
quand « Envoyé spécial » lance l’alerte
Communiqué de Presse d’Alain Avello,
président du Collectif Racine

C’est oscillant sans doute entre incrédulité et consternation que les téléspectateurs de France 2 ont découvert ce reportage diffusé jeudi soir dernier*, où un journaliste parvient à se faire recruter comme professeur contractuel de mathématiques, sur la base d’un diplôme manifestement faux, et suite à un entretien ayant pourtant révélé son incompétence totale dans la discipline : que peuvent donc apprendre les élèves dans ces conditions ?

Ce cas, loin d’être isolé, suffit à récuser les autocongratulations de N. Vallaud-Belkacem qui prétendait voir dans une hausse de 5% des inscriptions aux concours de recrutement le signe d’un « engouement » retrouvé pour le métier d’enseignant. La profonde dévalorisation de ce métier, tant matérielle que symbolique, à laquelle s’ajoutent des conditions d’exercice de plus en plus difficiles ont au contraire largement tari les vocations, jusqu’à la pénurie, dans certaines matières.

On ne redressera pourtant notre système scolaire qu’à la condition de revaloriser la fonction enseignante. Il faudra d’un même mouvement raviver les vocations et s’assurer des compétences de chaque enseignant en relevant le niveau de recrutement. Et cela passera par une augmentation des salaires, sans diversification des missions pour autant, un professeur ayant pour noble fonction celle d’instruire, et devant par là-même, condition de son autorité, naturellement inspirer le respect.

* « Prof à la gomme », enquête de Paul Sanfourche, Julien Ababsa, Karim Annette et Olivier Gardette, diffusée dans « Envoyé spécial » (France 2) le 3 novembre 2016

Ce poste a été rédigé par
Les commentaires sont fermés.